Poser un backorder pour un nom de domaine expiré


Obtenir un nom de domaine expiré de qualité nécessite de bien comprendre les différents cas rencontrés et de connaître les acteurs qu'il faut mobiliser pour chacun d'entre eux. En effet, les enjeux sont tels que ceux-ci seront récupérés (snap) par des sociétés spécialisées à l'instant même où ils sont devenus disponibles. D'autre part, certains noms de domaine recherchés qui ont expiré ne sont pas effacés, car les bureaux d'enregistrement les mettent en vente selon un processus dénommé prerelease.

gTLD vs ccTLD : deux univers totalement différents

La récupération de domaines expirés dans les extensions génériques (gTLD) et nationales (ccTLD) sont deux cas différents, avec des prestataires distincts. Si l'on souhaite obtenir un nom de domaine en .com, .net, .org, etc. (gTLD), il faut poser une réservation, appelée backorder, chez un namecatcher spécialisé dans ces extensions. Si l'on souhaite obtenir un nom de domaine expiré portant l'extension FR, BE, CH ou n'importe quel autre ccTLD, il faudra poser un backorder chez un prestataire spécialiste de ces extensions.

Le snap dans les extensions génériques

La récupération de noms de domaine portant les extensions COM, NET, ou ORG, est en pratique très simple. Il suffit de poser un backorder chez Dropcatch ET chez Snapnames. Avec une probabilité supérieure à 99 %, l'un des deux l'obtiendra et l'attribuera à la personne l'ayant réservé, ou bien organisera une enchère, si au moins deux personnes avaient posé une réservation pour le domaine. Il existe de nombreux autres services comme Dynadot, Pool, mais aucun ne peut en pratique battre Snapnames ou Dropcatch. Ces services sont toutefois utilisables pour la récupération de noms de domaine dans des extensions moins utilisées comme INFO ou WS, car celles-ci ne sont pas traitées par Dropcatch et Snapnames/Namejet a tendance à les négliger.

Le snap dans les extensions géographiques

Lorsqu'un nom de domaine en FR n'est pas renouvelé par son titulaire, il entre dans une période de rédemption de 30 jours, à la suite de laquelle il est effacé et retombe dans le domaine public. Les services spécialisés dans la récupération des domaines en .fr sont Youdot, Domainorder, Kifdom, Match, Catchtiger et Domexpire, avec des performances très proches entre tous ces acteurs. Une erreur fréquente pour le snap consiste à poser un backorder pour un domaine en .fr sur Snapnames, qui est le namecatcher le plus connu, et de s'étonner de ne pas obtenir le nom de domaine. Snapnames ne peut obtenir des noms de domaine que dans les extensions génériques (gTLD), même si ceci n'est nulle part mentionné lorsque l'on effectue une réservation d'un FR, ES, etc.

Explication technique du snap de noms de domaine en .FR, par Domexpire